L'Etat

Avec l’intervention de Nathalie Tessier
« L’Etat se mobilise pour développer les métiers verts » 

 
La transition écologique et énergétique est une opportunité de développement économique et social qui bouscule les schémas installés et fait évoluer les métiers et les compétences dans tous les secteurs économiques.
L’emploi et la formation ne sont pas une simple conséquence ou une simple variable d’ajustement de la transition écologique et énergétique, ils conditionnent aussi sa réussite. Il est donc nécessaire d’envisager avec volontarisme et comme faisant partie intégrante des stratégies des acteurs économiques et sociaux, les démarches d’enrichissement en compétences et en qualifications des actifs, d’accompagnement des transitions professionnelles de ceux qui sont touchés par les évolutions des secteurs économiques.
Afin de répondre à ces enjeux, l’Etat s’attache à mobiliser les outils législatifs et réglementaires aussi bien que les outils politiques.
La loi de transition énergétique vers une croissance verte précise de quelle manière l’État travaille en concertation avec les partenaires sociaux et les collectivités territoriales afin d’anticiper et de favoriser le développement de l’emploi dans les territoires.
Les conférences environnementales, dès 2013 et la conférence sociale de 2015 mobilisent les représentants des organisations syndicales, des organisations professionnelles d’employeurs et des associations des collectivités territoriales autour du thème des métiers et des formations nécessaires à la transition écologique et énergétique.
Par ailleurs, depuis 2009, un Plan national de mobilisation pour les emplois et les métiers de l ‘économie verte a été développé.
 
Nathalie Tessier
Cheffe du bureau de la Formation, de l’Emploi et des Transitions sociales (IDAE2)
Ministère de l’environnement, de l’énergie et de la mer